Travailler pour ce dont on a besoin devient de plus en plus rare. On travaille pour notre argent et on achète ce dont on a besoin avec. Il devient donc plus rare d’utiliser son temps, sa force, pour créer ou rapporter ce qui nous fait vivre. Heureusement, certains rituels persistent !

Depuis petits, nous faisions chaque année du bois chez nos grands parents. Mon grand père le coupait, nous on le mettait dans la remorque. Elle était énorme et était tirée par son tracteur. On montait dans la remorque pour rentrer jusqu’à la maison, ça tapait un peu des fesses, de nos jours ça peut paraître inconscient alors qu’on était petits. Mais en fait c’est juste ça la vie. J’en garde des souvenirs impérissables et extraordinaires. Avec les années on a eu nos études, le travail, mes grands parents ne voulaient pas nous déranger même quand on proposait notre aide. Maintenant et grâce à leur nouvelle chaudière il leur faut moins de bois, mais que voulez vous ils sont plus tout jeunes et cette année on a réussi à les convaincre pour qu’il nous préviennent lorsqu’ils auraient besoin de nous. Bien sûr qu’il est possible d’acheter du bois déjà coupé, de se le faire livrer, de payer pour tout ça. Mais à quoi bon perdre tout le positif que ça nous apporte ?

DSC_8787

On a donc profité des week-end prolongés. Nous sommes allés les aider un samedi. Il faisait beau, j’avais l’impression d’avoir 8 ans à nouveau. Mon chéri a appris à couper du bois et c’était d’ailleurs plutôt comique. Mon frère était comme un gamin sauf que cette fois-ci c’est lui qui fendait, ma grand mère était en cuisine à nous préparer une superbe tarte aux fraises (j’ai pas pu résister à y faire quelques détours, contrôle qualité hein) et mon grand-père nous donnait ses conseils pour couper le bois ou bien aligner les bûches pour que le tas de nous tombe pas dessus. Nous autres on portait le bois, on l’empilait, on se marchait dessus dans la cave. On disait surtout plein de conneries. J’ai même eu droit de passer sur la remorque pour faire le tour du pâté de maison quand on ramenait le bois.

Satisfaction du travail bien fait, apéro en famille, bonne cuisine de la mamie et un beau soleil. Que demander de plus ?

Quels sont les moments en famille que tu apprécie le plus ?

DSC_8729