Le coloriage anti-stress ou l’art thérapie, tu connais ? Le contraire m’étonnerait, car cela fait quelques temps maintenant que je vois ces fameux livres de coloriage dans les librairies, les magasins de loisirs créatifs et les grandes surfaces… et sans compter tous les réseaux sociaux qui en parlent !

Etant amatrices d’activités manuelles, j’ai toujours adoré le loisirs créatif. Je dois dire que pour moi, le coloriage pour adulte a été une très belle découverte. Si cela te tente mais que tu hésites, je t’encourage vivement d’essayer !le coloriage anti-stress ou l'art thérapie

Pourquoi faire du coloriage ?

Avant de me lancer, ma première impression était assez mitigée. De manière générale, le coloriage est considéré comme quelque chose d’assez « gnangnan » et enfantin, mais en aucun cas comme de la création artistique. Et pourtant, on connait tous des adultes qui dessinent ou peignent, où est la différence ? Un potier est bien la copie adulte d’un enfant qui fait de la pâte à modeler… Alors non, quoi qu’on en dise, le coloriage n’est pas une activité réservée aux enfants.

J’ai ensuite découvert que les bienfaits psychologiques et physiologiques sont vraiment intéressants. Le coloriage (comme n’importe quel « art thérapie ») te permet de coordonner les deux hémisphères du cerveau et améliore ta concentration au quotidien.

Pour caricaturer grossièrement, l’hémisphère gauche est rationnel et logique tandis que l’hémisphère droit est intuitif et émotif. Mais c’est ensemble qu’ils donnent à la pensée toute sa flexibilité et son efficacité, d’où l’intérêt de faire travailler son cerveau régulièrement avec des activités ludiques comme le coloriage.

Pour moi, c’est bien plus qu’une simple occupation. Cela m’amuse de choisir des motifs inspirants et d’associer les couleurs. Quand on est enfant, on s’éclate à utiliser plein de couleurs et à gribouiller dans tous les sens. En devenant adulte, on devient plus méthodique et ordonné. Rares sont ceux qui continuent à développer leur créativité. C’est un des quelques inconvénients de la vie adulte qui me manque souvent.

Concrètement, qu’est ce que ça apporte ?

Le coloriage anti-stress est à différencier de « l’art thérapie » qui est une forme de psychothérapie utilisant la création artistique d’un patient pour l’aider à se connecter avec son soi intérieur. De manière plus générale, cela permet de réduire stress et anxiété.

Des études ont démontré que cette activité fréquente permet d’aider les enfants atteints d’asthme1 et également d’améliorer la qualité de vie des personnes âgées2. Il paraîtrait même que cela peut aider les patients atteints de schizophrénie (cependant trop peu d’études ont été réalisées pour pouvoir l’affirmer).

Personnellement, lorsque je colorie je suis totalement coupée du monde extérieur. Je ne pense à rien d’autre et pendant un moment j’oublie tous mes problèmes. Je suis naturellement quelqu’un de très patient ayant le soucis du détail mais si ce n’est pas ta qualité principale, cette activité te forcera à travailler ta précision et ta persévérance.

Le coloriage n’est pas une fin en soi, qu’il soit bien fait ou non ce n’est pas le but recherché. C’est vraiment un moyen de se forcer à trouver du temps pour soi et à passer un moment agréable et paisible. Je me pose au minimum 15 minutes pour favoriser un réel retour au calme. Cela me permet de me recentrer sur moi-même et finit par apporter la sensation de détente que je recherche.

le coloriage anti-stress ou l'art thérapie

Comment s’y prend-on ?

Inutile d’acheter une tonne de matériel ou de passer des heures à apprendre une technique particulière. Comparé à d’autres art thérapies, le coloriage est simple ! Tu auras besoin d’un livre de coloriage (ou de l’un de tes dessins personnels si tu as l’âme d’un artiste) et de feutres, crayons ou stylos selon tes envies.

Il faudra ensuite choisir le cadre et t’installer confortablement. Préfère plutôt un bureau isolé que ta cuisine dans laquelle tu feras en même temps à manger ou la vaisselle, auquel cas ton moment de détente n’aura plus aucun sens. Tu peux choisir un canapé accompagné d’un plaid ou simplement ton lit, l’essentiel étant de se retrouver au calme. Et dès que les beaux jours arrivent, vas t’installer à l’extérieur !

N’oublie pas de couper le son de ton téléphone et de lancer ta playlist préférée, la suite viendra tout seul.

Le choix des couleurs se fait instinctivement en fonction de notre état émotionnel. Très schématiquement, les couleurs chaudes comme le rouge ou l’orange expriment une surdose d’énergie voire de la colère. A l’inverse, les couleurs froides comme le bleu ou le vert reflètent la tranquillité ou la nostalgie (en restant très schématique hein). J’ai déjà essayé de mélanger pleins de couleurs mais le résultat n’était pas vraiment là, il vaut mieux rester simple…

le coloriage anti-stress ou l'art thérapie

Les motifs sont souvent très petits, c’est pourquoi le coloriage doit se fait avec justesse et précision afin d’être régulier. Cela implique de contrôler sa respiration afin de mieux maîtriser les gestes du feutre. Au début on s’agace car on déborde, on n’est pas très à l’aise… mais ça passe rapidement ! Le tout est de prendre son temps et surtout ne pas vouloir finir son coloriage trop rapidement.

N’oublie pas de dater ton dessin, ou de lui donner un titre, tu verras plus tard ça t’amuseras de retomber dessus.

Maintenant que tu en sais un peu plus, ça te tente ?