L’été dernier, mon conjoint et moi avons fait l’acquisition d’une maison de ville dans un quartier classé patrimoine historique. Nous avons tout de suite été séduit grâce avec les poutres apparentes qui lui donnent un vrai cachet. Mais le « plus » de la maison qui nous a vraiment décidé, c’est notre terrasse de 21m².

Je trouve qu’avoir un espace extérieur est vraiment important au quotidien, surtout si la maison n’est pas très grande. Quel bonheur de pouvoir prendre son petit-déjeuner dehors ! Et du coup, j’en ai profité pour commencer un potager que j’ai toujours voulu avoir. Même s’il est en réalité composé de bacs et pots remplis de terre, j’ai tout de même l’espace nécessaire pour faire pousser pas mal de choses.

Je n’achète pas souvent des radis car comme je suis la seule à en manger à la maison, souvent sur une botte il y en a trop pour moi. Quoi de mieux que de faire pousser ses propres radis ! De cette manière leur quantité est maîtrisée, et en plus ils ont été super simples à cultiver. Allez, je te laisse admirer mes radis, ils sont beaux, bons et bio !

Pesto fane de radis en pot (3)

Je ne sais pas si cela est typique d’une espèce de radis ou si c’est universel, mais leurs fanes étaient vraiment immenses. Je n’en avais jamais cuisiné, mais je pouvais sûrement en faire quelque chose. Ni une, ni deux, je suis allée sur mon site préféré Pinterest qui m’a donné pleins d’idées ! Je me suis décidée pour un pesto aux fanes de radis dont je te donne la recette.

Pour ce pesto, j’ai eu besoin :

  • des fanes de 12 radis
  • une dizaine de feuilles de basilic
  • de l’huile d’olive
  • un filet de jus de citron
  • une gousse d’ail
  • sel, poivre
  • du parmesan râpé finement
  • des noisettes concassées

Enfin, par « recette » il s’agit en réalité plus d’une « préparation » car les quantités sont gérées au feeling. Sincèrement, le goût du pesto varie en fonction de l’amertume plus ou moins prononcée des fanes de radis. Du coup il faut adapter les quantités.

Je commence par mixer les fanes de radis et le basilic avec l’huile d’olive. Je rajoute le filet de citron, la gousse d’ail, un peu de sel et de poivre. Ensuite, j’ajoute le parmesan et les noisettes tout en goûtant la préparation au fur et à mesure. J’ajuste la texture du pesto en ajoutant de l’huile d’olive. Et j’équilibre les saveurs en rajoutant l’un ou l’autre ingrédient.

Plutôt facile non ?!

Pesto fane de radis en pot (6)

Tadaaaaam ! Ce pesto est vraiment trop bon ! La quantité obtenue pour 12 fanes de radis est vraiment raisonnable, cela m’a permis de préparer 2 bocaux entiers (type confiture). Mais en même temps comme ça diminue très vite, il n’y en a jamais assez.

Depuis mon tout 1er essai, j’ai déjà fait 3 récoltes de radis et j’ai toujours fait du pesto. On m’a aussi plusieurs fois conseillé de faire un velouté de pomme de terre et fanes de radis, à priori très bon. C’est une idée que je garde en tête mais en plein été, le pesto me convient mieux. Il peut s’associer à des pâtes ou tout simplement agrémenter un apéritif.

J’ai d’ailleurs dégusté mon 1er pesto maison sur ma terrasse (oui oui, je l’ai rentabilisée depuis bien longtemps cette terrasse) accompagné d’un pinot des Charentes, un pur délice !Pesto fane de radis en pot (7)

Et toi, tu as une idée différente pour cuisiner les fanes de radis ?