Tu en as peut-être déjà entendu parler, le don de cheveux est une jolie manière d’aider les femmes atteintes d’un cancer qui suivent une chimiothérapie à se procurer une perruque. J’avais déjà lu plusieurs témoignages il y a quelques mois, et j’ai décidé de moi aussi sauter le pas.

Comment ça marche exactement ?

Il existe différentes associations en France et dans le monde qui regroupent les dons de cheveux. Ces associations vont ensuite les revendre à des fournisseurs de cheveux naturels ou directement à des perruquiers. L’argent ainsi récolté va permettre de subventionner des femmes ayant perdu leurs cheveux à cause d’un traitement médical pour l’achat d’une perruque (qui est aujourd’hui remboursé de 125 euros par la sécurité social mais coûte extrêmement cher). C’est le personnel hospitalier des hôpitaux partenaires de l’association qui évalue au mieux les besoins des patients et détermine qui pourra bénéficier de cette aide financière.

Non non, aucune tentative d’attendrissement, la vidéo parle d’elle-même.

Pourquoi je me sens concernée ?

J’imagine que si j’étais dans le cas d’une de ces femmes ayant un cancer et ne pouvant pas se payer une perruque, je serai reconnaissante de toutes les personnes qui font ces dons. De la même manière que lorsque je fais un don de sang/plaquettes/plasma, je me dis que ça servira toujours à quelqu’un qui en aura plus besoin que moi.

Pour moi, faire un don de cheveux est une bonne action relativement simple à faire et demande peu d’investissement personnel ou financier.

J’ai choisi l’association française Solidhair qui a une multitude de partenariats avec des salons de coiffure chez qui je pourrai me rendre. Ces salons de coiffure proposent des prix réduits lorsque tu y vas dans le cadre d’un don de cheveux, certains te font même la coupe gratuitement. Si tu es toi aussi intéressé par le don de cheveux, je t’invite à aller faire un tour sur leur site internet, il est rempli d’informations intéressantes.

Des critères à respecter ?

Un don de cheveux peut se faire à tout âge (oui, même les enfants !), quelque soit le style de cheveux (lisses, bouclés, crépus…) ou sa couleur (du blond vénitien au noir intense en passant par le gris et le roux). Les deux principaux critères sont :

  • avoir au minimum 20cm de cheveux à couper.
  • avoir les cheveux en bonne santé.

Le premier critère est le plus compliqué pour moi, je n’ai pour le moment pas assez de longueur pour pouvoir autant couper et je vais devoir patienter encore quelques mois avant de le faire. Le deuxième critère est beaucoup plus simple. Avoir les cheveux en bonne santé, cela signifie simplement qu’ils doivent être entretenus, non agressés par des coloration à répétition, pointes non cassantes et sans fourches.

Pour les cheveux colorés, il suffit de le préciser sur l’emballage. Plus les cheveux sont longs et en bonne santé, plus cher ils pourront être vendus. Je l’ai vite compris, un don de cheveux ne demande pas grand chose.

C’est sans douleur. Se couper les cheveux n’est pas douloureux (sinon c’est que ton système nerveux est mal foutu, auquel cas je serai curieuse de te rencontrer). Et tant mieux d’ailleurs car je n’aime pas avoir mal. Même si j’essaie de faire tous les ans des dons de sang, une piqûre peut faire mal, et c’est d’ailleurs souvent ça qui fait hésiter beaucoup de personnes.

C’est très rapide. Chez soi ou en salon de coiffure, en un coup de ciseau d’1 seconde, les cheveux sont coupés. Il faudra ensuite les placer dans un sac hermétique type sac congélation. Pour l’envoi, cela prend environ 2 minutes. Le temps d’écrire l’adresse sur une enveloppe et ce sera finit. Je devrai pouvoir trouver 3 minutes dans la journée pour les envoyer !

C’est gratuit. J’ai déjà eu les cheveux courts et j’envisageais de les recouper, donc cela ne demande pas un « vrai » don de moi. Il s’agira simplement de penser à récupérer les mèches lorsque j’irai chez le coiffeur. Certaines femmes tiennent beaucoup à leur longue chevelure et se coupent les cheveux uniquement dans le but de faire un don. D’autres se rasent complètement la tête pour vraiment marquer les esprits et faire parler de cette cause, ce que je trouve très courageux.

J’ai été assez surprise de voir le nombre de dons de cheveux déjà effectués dans le monde. Cela dépend des associations mais les plus connues parlent de plus de 50 000 dons. Cela peut paraître beaucoup mais ce sera toujours loin d’être suffisant si l’on sait qu’il faut 5 à 8 dons pour créer une perruque et que les aides ne concernent que les femmes atteintes d’un cancer. Ces dons pourraient également faire bénéficier d’autres malades (alopécies, etc…).

Et puis je trouve tellement dommage que certaines personnes se coupent les cheveux sans savoir que le don est possible. Alors parlez-en autour de vous, cela va peut-être en intéresser plus d’un.

Et toi, tu en avais déjà entendu parler ? Tu serais prête à passer le cap ?