Il y a une semaine déjà nous étions à Lyon pour le weekend prolongé du 14 Juillet. Je ne reviendrai pas sur les événements dramatiques qui ont ponctués la fête nationale, je pense que nous avons tous été touchés et attristés. J’hésitais à écrire un mot sur ce sujet, néanmoins il n’y a rien de plus à ajouter qui n’a déjà été dit. Au milieu de notre week-end nous avons donc mis en parenthèse nos sentiments maussades pour nous consacrer à ce qui est important de continuer : vivre. C’est donc ce que nous faisons ici chez We Live, vivre et se concentrer sur notre quête du mieux vivre et être heureux, peut être que c’est ça en fait, qui peut changer le monde, l’apprécier et le communiquer au quotidien ?

C’est donc en deux nuits et trois jours que nous avons découvert la belle ville qu’est Lyon.

Le musée des Confluences

Première visite du week-end après l’arrivée dans la ville. Une amie m’avait prévenue de la beauté architecturale du musée et je n’ai pas été déçue tant pour son design extérieur que pour sa structure intérieure qui en fait un bâtiment moderne mais pas froid pour un sou contrairement à ce qu’on peut voir parfois ! et cette lumière permanente par cette grande verrière… magnifique.

Le Musée des Confluences, musée d’histoire naturelle et des sociétés, regroupe plusieurs types d’expositions : les permanentes et les temporaires. L’exposition permanente est bien entendu d’une très belle richesse. Parmi les expositions temporaires du musée beaucoup de belles choses.

Bien sûr dans ces expositions temporaires certaines m’ont beaucoup plu. « A vos pieds » tout d’abord retraçait l’histoire de la chaussure et sa place dans la société. Une expo assez rapide mais intéressante et sur un thème qui n’est pas souvent abordé, qui rentre dans le cadre de l’un de mes futur projet photo, mais ça, c’est une autre histoire ! « Dans la chambre des merveilles » qui est un cabinet des curiosité. N’en ayant jamais vu j’ai été à la fois impressionnée et mal à l’aise dans cet exposition un peu morbide mais intéressante et joliment présentée avec ces fioles et ses spécimens. Seuls les animaux empaillés par contre m’ont moins plus, signes de trophées plus que de recherche scientifique à mon sens. Et enfin « Antartica », le petit coup de WHAOU qui nous fait pénétrer dans l’expédition éponyme avec des indications techniques très impressionnantes et des images immersives d’une beauté et finesse extraordinaire. De quoi donner envie de partir à l’autre bout du monde si ça n’était pas aussi froid…

Bref, un musée à ceux qui seraient de passage sur Lyon, par contre il faut prévoir un certain temps pour ne pas être frustré, on a nous même étés surpris par la façon dont le temps défilait là bas.

La fête du 14 Juillet

Comme chaque année j’ai eu droit à un feu d’artifice pour ma fête, si c’est pas beau!
(peu de gens le savent, mais la St Camille tombe sur la fête nationale)
DSC_0554 DSC_0559

Le feu est tiré de la Basilique Notre-Dame de Fourvière qui est dans les hauteurs de Lyon, nous sommes donc allé le voir depuis la Place Bellecour qui donne directement vue sur le feu, la place était pleine, le feu très bien, seul aspect un peu dommage ce sont les lumières de la place qui sont restés allumés durant le spectacle pyrotechnique nous limitant un peu l’immersion. Nous sommes ensuite rentrés tranquillement à pied à l’hôtel. Lorsque nous avons appris pour l’attentat nous n’avons pas passé la nuit à guetter chaque scoop, l’horreur était suffisamment présente et l’impossibilité de faire quelque chose nous a motivés à une discrétion respectueuse des victimes.

Escape Room

Le but de cet escapade, en dehors de s’évader et profiter du pont était de fêter nos deux ans d’amour, je voulais donc faire une petite surprise à mon conjoint, mais quelque chose qui ne soit pas cul-cul, un truc où on s’éclaterai à deux et qu’on aurait jamais fait. Ainsi après moultes recherches et réflexions je me suis laissée tenter par une Escape Room. Si-si, cette pièce où on accepte de se faire enfermer pendant une heure et un mystère à résoudre ! Et bien j’ai eu un peu peur que ça soit un peu bof, surtout à deux. Sauf que c’était trop-méga-cool ! Cette immersion et ce casse tête à résoudre, on se retrouve totalement immergé. On a fait une super team. Ok on a pas réussi à sauver le monde de l’apocalypse mais on était pas loin. Surtout on a passé un super moment. Bref je vous le recommande, à deux ou à plus vous passerez qu’un bon moment ! Je pense d’ailleurs qu’on testera bientôt les salles proches de chez nous…

Pour ce que ça intéresse on a été chez Team Break, avec une équipe au top qui nous a accueillis.

 

Basilique Notre-Dame de Fourvière

Après le feu d’artifice tiré depuis la Basilique, tout le monde qui m’en parle quand je dis qu’on irait à Lyon, et nos amis avec qui on a mangés le vendredi midi le passage par Fourvière était bien entendu obligatoire ! C’est donc après le repas que nous sommes montés par les rues du Vieux-Lyon, puis par de petits jardins ombragés à ce beau monument. Il est aussi possible de prendre le funiculaire mais nous n’avons pas froid aux yeux et voulons profiter au maximum du paysage, le chemin que nous avons emprunté étant vraiment mignon et calme. Ça en valait la peine.

DSC_0584 DSC_0596

Arrivés en haut il y a trois choses qui m’ont saisi : la vue imprenable sur Lyon, la beauté et l’immensité de la Basilique et enfin la quantités de touristes montés en voiture. Bien entendu le plus important étant l’édifice qui nous faisait face.

Perchée au sommet de Lyon, faire de pierres claires, des sculptures magnifiques et fines… Elle est tout simplement impressionnante. L’intérieur n’a rien à envier à l’extérieur : tant par ses fresques en mosaïque colorés, que par les dorures et moulures. Un travail d’homme titanesque. Moi qui ne suis pas pratiquante je me suis sentie toute petite dans ce lieu qui irradie. Et je pense au temps où les immeubles n’existaient pas, où ce type de bâtiments étaient les plus grands et somptueux des villes, et là j’ai pu comprendre l’importance de la religion à cette époque-ci. De même, une visite qui m’a conquise et que je recommande vivement ! De plus si tu prends déjà le temps de monter jusque là bas il y a deux arènes romaines juste à côté, à 2min de marche.

En redescendant il y a également la cathédrale St-Jean-Baptiste que l’on voit depuis en haut, plus petite mais tout aussi magnifique. Les couleurs qui s’étalaient au sol par les vitraux rendaient le lieu mystique, d’une grande beauté…

DSC_0622 DSC_0636 DSC_0637 DSC_0682

Parc de la tête d’or

Petite je suis allée plusieurs fois à Lyon pour rendre visite à mon oncle avec mes parents. Je n’en garde aucun souvenir si ce n’est d’un parc magnifique. Nous sommes donc retournés au Parc de la Tête d’Or lors de notre séjour, en descendant de Notre-Dame de Fourvière et je comprends pourquoi ce souvenir est resté : le parc est vraiment superbe. Un immense havre de paix au milieu de la ville avec ses serres, son jardin botanique et ses grands espaces qui permettent, malgré le monde que le parc attire, de se sentir bien et pouvoir y flâner ou même y pic-niquer.

DSC_0713

Musée du cinéma et des miniatures

Pour clôturer cette escapade à Lyon et reprendre la route vers la maison nous avons passé une grosse partie de la matinée au Musée du cinéma et des miniatures. Même si les autres jours j’ai été plutôt raisonnable, en arrivant là bas je n’ai pas pu me retenir de prendre plein de photos ! Retrouver de manière d’aussi réelle avec ses décors, costumes et accessoires des films que j’aime tant… Le musée possède une collection énorme et c’est un plaisir d’y découvrir nos univers adorés entre Alien, la Planète des Singes, le Parfum et bien d’autres avec des explications détaillées qui nous font prendre conscience de la complexité des pièces exposées (temps de pose d’un costume, nombre d’accessoires nécessaires à un décors, technologie utilisée, création de maquettes…). Des images valent bien plus que des mots je vous laisse découvrir une petite partie de ce qui m’a rendue folle. En sortant de là je crois bien que je vais me relancer quelques films cultes !

Mais en dehors du cinéma comme son nom l’indique le musée accueille également un nombre important de miniatures. Même si j’avais, au premier abord, peur de m’y ennuyer, j’ai trouvé cette partie surprenante et hallucinante! D’un réalisme époustouflant…

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Voilà donc une semaine que nous étions à Lyon, une semaine à vivre, à marcher des kilomètres, à découvrir la beauté d’une ville, aucune déception sur les activités que nous avons fait, uniquement de très beaux souvenirs !

Quels sont les autres endroits que tu conseillerais pour une escapade à Lyon ?

 

Ps : cet article devait sortir hier déjà, malheureusement une chasse non programmée aux Pokémon en a retardé la rédaction, toutes mes excuses (ça m’a permis de capturer Evoli, ça en valait la peine!)