Voilà un thème que je n’ai encore jamais abordé ici : la Saint Valentin. J’évoque selon mes articles celui qui partage ma vie mais sans rentrer dans ce type de détails. Alors voilà, demain nous serons le 14 février. Faut-il ou non fêter la Saint Valentin lorsque l’on est amoureux ?

Pourquoi beaucoup boudent la Saint Valentin ?

Il y a plusieurs années j’ai passé une Saint Valentin au restaurant. Oh mon dieu quelle erreur ! Le menu imposé, plus cher que la normale. Les tables collées pour optimiser la place qui ne permettent aucune intimité. Et l’intimité on en parle quand les couples se roulent des galoches au dessus de la table tout le repas à 1m de nous ? Bref, j’ai failli vomir tant la soirée était d’un kitch et d’un fiasco. l’ambiance “Saint-Valentin” commerciale avait frappé et tournait au ridicule.

Ajoutons à cela tous les commercent qui essaient de s’en servir pour vendre tout et n’importe quoi, ça a tendance à casser le rêve. J’ai beaucoup de mal avec ces “promos Saint-Valentin” qui essayent de vendre des télévisions en grande surface, des conneries à tout va ; alors que j’ai beaucoup de mal à faire le rapprochement entre cette fête de l’amour et les produits qu’on nous propose, juste par l’appel constant de la “promo exceptionnelle”.

Je comprends donc qu’il y en ai qui n’adhèrent pas à cette fête.

Pourquoi célébrer la Saint Valentin ?

“On n’a pas besoin d’un jour spécial” est hypocrite. Disent-ils ça à leur maman le jour de la fête des mères ? Je ne pense pas. Et d’autant plus, s’ils n’ont pas besoin d’un jour spécial, je ne suis pas sûre qu’ils sont forcément du genre à faire d’autres attentions toute l’année.

Célébrer la Saint-Valentin c’est prendre le temps, un soir, pour ralentir et prendre du temps pour l’autre. Se rappeler pourquoi on s’aime, profiter de cette parenthèse pour créer un petit moment spécial.

Il faut dire que je suis toujours partante pour n’importe quelle célébration en tout genre. En fait pourquoi se priver et se morfondre quand on peut trouver des choses à fêter ?

Continuons à rêver, à fêter et si nous n’avons pas besoin de jour spécial pour célébrer l’amour, pourquoi ne pas en ajouter un justement !

Alors on fait quoi ?

On ferme les yeux sur la beauffitude ambiante et on se fait sa propre Saint Valentin.

Déjà on commence par fuir les restaurants ce jour là. Qu’on soit du genre à préparer une belle table et commander des pizzas pour avoir plus de temps ensemble après le travail, ou qu’on soit du genre à passer des heures en cuisine, l’essentiel est de se concocter le menu chaleureux qui nous fasse plaisir à nous. Ce que j’aime c’est faire le repas en fonction du temps que j’ai, mais forcément essayer de préparer une belle table pour le côté “fête”. Sortir une bonne bouteille de vin, et prendre le temps à table et discuter jusqu’à pas d’heure. Créer une véritable parenthèse où l’on prends ce temps à deux, loin des téléphones, loin de l’ordinateur, loin du stress.

Ensuite vient la question du cadeau : chacun fait comme il veut. Pour moi tant qu’il y a un moment partager l’essentiel est là. Après, j’adore effectivement faire des cadeaux donc je ne me prive pas. Sauf qu’on est loin du gros cadeau d’anniversaire etc. Je cherche pour ce jour là la petite attention, le clin d’oeil, bref, j’essaie de trouver quelque chose qui tapera dans le mille. Que ça soit une lettre pleine d’amour, un cadeau personnalisé, un clin d’oeil, bref, un cadeau qui a du sens pour notre couple… Hors de question de  se ruiner ou s’offrir des cadeaux kitchs ou des babioles qui finiront par prendre la poussière. L’essentiel est d’avoir pensé à l’autre. Je me tiens loin des cadeaux bateaux qu’on essaie de nous vendre à la pelle à cette période de l’année.

En résumer comment fait-on ? On fait comme on veut et on s’aime !

Fêtes-tu la Saint-Valentin ?