La dernière semaine du mois d’août vous l’aurez sans doute vu sur instagram, je suis partie dans un lieu que j’affectionne tout particulièrement : l’Île d’Oléron ! Nous y sommes restés plus exactement 10 jours. Normalement partir en vacances aurait été impossible surtout avec l’achat récent de notre appartement. Mais mes grands-parents ont volé à la rescousse et nous ont signalé que leur mobile-home sur l’Île était libre à ce moment là ! Comment expliquer mon bonheur… Ca a été parfait.

Mes grands parents y vont depuis 30 ans environ, avant ils y avaient un bateau, on y est allés plusieurs fois lorsque j’étais petite. Puis il y a quelques années ils ont échangé avec une jolie « petite maison » comme ils aiment l’appeler. Un petit coin de paix, dans un camping très sympa et calme. Le tout situé à 100m de la mer dans lequel j’avais déjà passé deux séjours les dernières années et d’où on entend la mer lorsque l’on s’endort les fenêtres ouvertes.

dsc_1620

C’est donc avec un immense plaisir que nos avons sauté dans la voiture et roulé les 11h qui nous séparaient de 10 jours de pur bonheur. Les vélos sur le toit, bien entendu !

Comme d’habitude (on peut le dire maintenant) petite vidéo des vacances ! Et quel plaisir je prends à les filmer et monter !

Mon amour pour l’océan

Bercé depuis petite par mes grands parents dont mon grand-père qui naviguait fièrement sur son beau petit voilier et ma grand-mère qui portait à merveille la marinière, ma jeunesse, même en Alsace, avait une petite consonance d’océan. Nageant depuis petite et sans arrêt jusqu’au lycée 12h par semaine mon amour pour l’eau fait également beaucoup. Ajoutons à cela : quoi de plus beau que l’océan ?

Ses marées, son écosystème propre, sa vie dévoilée à chaque marée, les coquillages, les crustacés, les plages aux pentes douces, les rocs aux pointes agressives, les algues colorées et folles, les butes sauvages. Le tout au même endroit. Il suffit de faire quelques centaines de mètres et de changer de décors. C’en est totalement dingue, bourré de surprises. On se demande s’il est possible de s’en lasser. A priori non.

Pour la première fois j’ai essayé de faire plus d’activités sur la plage. Nous avons profité du temps dingue pour nous reposer sur le sable fin et dévorer nos livres. Nous sommes allés rendre visite aux crevettes et petits crabes (attention à respecter leur environnement) et ramasser quelques petits coquillages. Mais pas que !

La plage des Huttes en face du camping a une base de surf, là nous y avons fait une après-midi de Stand Up Paddle. Je rêvais d’essayer depuis tellement longtemps, c’est chose faire ! Et je pense recommencer dès mon prochain séjour ! Se tenir debout sur l’eau, à bonne distance de la terre. Il faut pagayer et surveillant les vagues pour ne pas se retrouver à l’eau par un moment d’inattention. Le plus impressionnant durant cette cession un peu sportive mais très accessible même aux plus frileux a été de naviguer sur cette planche, loin du rivage, et en baissant les yeux pourtant découvrir les merveilles de l’océan avec les rochers, les méduses et les petits poissons qu’on devinait au travers de l’eau qui était incroyablement peu profonde. Si nous l’avions voulu on aurait surement eu pied ! Ce fut vraiment une après-midi magique.

dsc_2144

Sur cette même plage il était possible de rejoindre des cours de Yoga. Même si je m’y essaie de façon très personnelle je n’avais encore jamais assisté à un cours. Ca m’a permis de saisir l’aspect très doux de cette pratique. Nous avions dans le groupe une femme enceinte de 6 mois, ainsi les mouvements choisis étaient légers et pourtant j’ai senti un réel bienfait par ces gestes très simples et accessibles. Le bruit des vagues et la vue autour de nous durant la cession… Je pense qu’il n’y avait pas meilleur endroit où être.dsc_2052

Aussi il suffit simplement d’une petite planche comme on en trouve dans les petites boutiques le long des ports, de surveiller la marée… Et d’aller attaquer et sauter dans les vagues comme des enfants. Comme on le voit dans la vidéo : testé et approuvé !

dsc_2612

L’Île d’Oléron : une île qui charme

Connaissant déjà pas mal l’Île et ayant surtout envie de trouver l’équilibre entre les envies de mon chéri plus porté farniente et moi plus hyperactivité, nous n’avons pas fait de grosse visite touristique pour privilégier des activités plus douces.
Mais si un jour tu y vas il ne faut pas rater la visite du Château, des magnifiques Cabanes Couleurs, du tour en bateau du Fort Boyard, monter tout en haut du phare de Chassiron (où nous avons quand même fait un tour), le très bel aquarium de la Rochelle…

dsc_1866

La plupart de nos déplacements ont été fait à vélo. Quel plaisir de profiter du beau temps et du paysage très typique de l’Ile ! J’ai aussi mis un petit aperçu dans la vidéo. Les pistes cyclables y sont très nombreuses et il est possible d’en trouver les plans un peu partout. De même il est possible d’y louer des vélos si tu n’en emmène pas avec toi. Pour ceux qui sont à la fois gourmands et cyclistes je recommande chaudement de faire une balade avec IØn’JOY ! Le temps d’une après-midi Guillaume nous emmène donc faire le tour de producteurs locaux avec possibilité de partir avec un panier bien garni dont pour nous des fruits et légumes que l’on a ramassé et que le producteur nous a offert. On en a fait une simple poêlée le soir. Le pied !

dsc_2578 dsc_2582

Après mon sport ainsi que les étirements du matin (quoi de mieux que les vacances pour se donner de bonnes habitudes) nous allions à vélo au marché de Saint-Denis-d’Oléron afin de petit déjeuner ou y chercher les légumes pour les repas. Là bas sous la partie couverte il y a notamment un fromager qui propose des produits agrémentés d’algues. Coup de coeur pour leur tome aux algues, mais aussi pour le beurre cru aux cristaux de sels. C’est comment dire… Un véritable régal. Que ça soit le matin ou le soir, un peu de beurre sur du pain frais et ça fait tout !

Manger sur le port le soir, regarder tous ces bateaux et repenser au temps où on y allait avec toute la famille…

dsc_2589

Pour couronner le tout nos sommes également allés à la plage deux nuits pour admirer les étoiles. Je pense que je n’ai jamais vu quelque chose d’aussi grand et d’aussi beau. La pollution lumineuse sur cette partie de l’île est très faible. Je n’ai jamais eu le plaisir de voir un ciel aussi constellé d’étoiles. Une merveille. Je me suis sentie toute petite face à l’immensité de l’océan et du ciel dont on voyait très bien la voie lactée !

En plus des différentes activités physiques une semaine de vacances nature c’est aussi passer de bons moments à deux et prendre soin de soi. Je ne me suis pas maquillée durant toute la durée des vacances. Je n’ai aussi porté aucun soutien gorge horrible à armature. Et chaque soir après m’être lavé je profitais du temps pour moi et m’hydratais tout le corps d’huiles végétales. A la fin des vacances je me suis ainsi sentie ressourcée et sereine, en accord avec moi-même et enrichie par cette qualité de vie. Aussi j’ai pu appréhender la reprise avec énergie et positivité.

dsc_2189 dsc_2191

Es-tu déjà allé à l’Île d’Oléron ? Où as-tu été en vacances cet été ?