Après une belle petite coupure pour l’été et les vacances, me voici de retour avec plein de choses à raconter ! Cette année nous sommes repartis dans l’ouest de la France pour profiter de nos congés, mais en plus de se retirer une semaine à l’Île d’Oléron nous avons profiter du trajet pour commencer avec une escale de 2 jours à Nantes et 3 jours dans le golf du Morbihan. Nous voilà donc partis pour deux semaines à la conquête de l’ouest, comme ceux qui me suivent sur instagram ont pu le remarquer.  Comme à chaque fois je préparerai un petit récapitulatif vidéo pour plus de matière et de fun, dans le dernier des trois articles que je vous prépare pour vous faire voyager à la conquête de l’ouest. C’est parti avec notre première étape : Nantes !

J’avais découvert Nantes il y a quelques années lorsque j’étais membre de la jeune chambre économique lors d’un congrès. J’avais adoré la ville mais n’avait pas pu y voir tout ce que je souhaitais, je m’étais donc promise d’y retourner car ça avait été un vrai coup de coeur pour moi. C’est chose faite !

Les machines de l’île

Je regrette parfois qu’il n’y a pas assez de lieux qui nous permettent de rêver, ce jour là j’en ai eu pour mon compte. Voici un lieu dédié au rêve à mon sens. Un endroit où tout devient possible et où le bois rencontre le métal pour former des êtres extraordinaires.

La galerie permet de découvrir les prototypes d’animaux et insectes (fourmis, araignée, héron) qui font parti d’un projet qui verra le jour en 2021, mais aussi une serre qui permet de tester la résistance des plantes et la création d’un écosystème végétal. Il ne m’en fallait pas plus pour m’emporter loin de la réalité, tout semble effectivement possible ici.

Nous avons également pu monter sur le prototype de ce futur projet, l’arbre aux hérons, un projet titanesque et qui est à peine croyable. Ils ont donc déjà mis en visite une infime partie de ce futur arbre, une branche géante sur laquelle on peut se promener, associant métal, bois et végétaux, une véritable oeuvre d’art.

L’éléphant, attraction la plus connue, est constitué de métal et de bois, un automate littéralement géant… qui se déplace ! rien que ça, rien de plus dingue et de plus fou, dans lequel nous sommes montés pour atteindre la vitesse de 2.5km ! A l’intérieur deux étages, et une animatrice qui nous explique le fonctionnement de la bête. Elle le fait également barrir grâce à une vanne d’air et une chambre à air. A l’étage un levier permet de lui faire bouger la queue, I did it ! C’était tout simplement une expérience géniale que de voir la machine en marche, perchée tout en haut, à se laisser bercer par ses balancements.

Nous sommes sortis de cette visite le coeur léger, la tête plein de rêve et d’imagination débordante. Il s’agit vraiment d’un lieu qui nous enchante et permet au voyage. On a l’impression d’être Jules Verne dans ses aventures extraordinaires et de pénétrer dans un monde étrange.

Une ville dynamique

Lorsque je découvre un endroit j’aime prendre un peu de temps pour m’y perdre, et ça fonctionne toujours. On découvre le centre ville, une petite rue passante, une galerie immense, des architectures originales, bref, Nantes n’a pas fait exception et notre compteur de pas nous a félicité ! 14155 pas le premier et 14795 pas le second jour. Des mollet d’enfer mais surtout une ville qui a confirmé ma première impression : je l’aime beaucoup. Elle restera avec Lyon l’une des grande ville que j’ai préférée : une architecture très belle entre anciens bâtiments et nouvelle architecture très moderne, un centre ville très grand mais aussi très propre. Des musées un peu partout, une population respectueuse et sympatrique. On sent le dynamisme de la ville et on comprend qu’elle devienne aussi attractive !

Museum d’histoire naturelle

Lors de nos déambulations nous sommes tombés sur le Museum d’histoire naturelle de Nantes. Nous n’avons pas beaucoup réfléchi et franchi son entrée. Il s’agit d’un musée assez petit comparé à ce que j’ai pu voir à Londres, mais leur collection est très riche. J’ai adoré notamment leur collection impressionnante de fossiles et minéraux,  la nature est vraiment fascinante !

Le jardin des plantes

Pour terminer cette escapade impossible de passer à côté de la visite d’un jardin bien entendu ! Nous voici donc parti en vélo vers le Jardin des Plantes. Ce n’est pas vraiment un jardin botanique mais plutôt un grand parc avec des endroits soignés, des compositions et une partie avec des serres. Le temps était avec nous et cette promenade a été un très bon moment. Que j’aime parcourir les années fleuries, regarder les détails des feuilles, pousser la porte d’une serre ! Il y a aussi quelques objets insolites comme une collection de bancs allant d’un petit banc d’enfant à un banc de géant qui créait un effet très rigolo. Partout des coins pour s’asseoir, pour prendre son temps, pour se laisser surprendre. Autour des serres il y a un peu d’eau, un coin pour manger, un endroit pour les enfants, et même un grand potager. C’est bien un lieu où l’on se sent bien et que je recommande, très bien entretenu, qui permet une bonne promenade et la découverte de plantes très belles.

Impossible de cacher mon engouement face à cette petite escapade ! Et toi, as-tu déjà visiter Nantes ?