A la recherche du bonheur film we live

Aujourd’hui j’ai envie de te parler d’un film qui m’a totalement touchée la première fois que je l’ai vu. Bon, je ne suis pas forcément une référence car tu t’en rendras compte bien assez vite, j’ai une sensibilité à fleur de peau. Du coup, pour me préparer à une 2ème séance, j’ai préféré anticiper en plaçant la boîte de mouchoirs à mes côtés et j’ai eu raison de le faire !

GENERALITES

Date de sortie : 31 Janvier 2007
Durée : 1h56min
Réalisateur : Gabriele Muccino
Avec : Will Smith, Thandie Newton, Jaden Smith
Genre : Drame, Biopic
Nationalité : Américain

SYNOPSIS

Représentant de commerce, Chris Gardner a du mal à gagner sa vie. Sa compagne supporte de moins en moins leur précarité et finit par quitter Chris et leur garçon de cinq ans, Christopher. Désormais seul responsable de son fils, Chris se démène pour décrocher un job, sans succès. Il obtient finalement un stage non rémunéré dans une prestigieuse firme de courtage, mais étant incapable de payer son loyer, il se retrouve à la rue avec son fils. Perdu dans la pire épreuve de sa vie, Chris continue à veiller sur Christopher, cherchant dans l’amour de son fils, la force de surmonter les obstacles…

MON AVIS

Une histoire remplie d’émotions

A la recherche du bonheur s’inspire d’une histoire vraie dont l’autobiographie The pursuit of Happyness a été publiée en 2006 (non je n’ai pas fait de faute d’orthographe, il s’agit bien de « happyness » et non « happiness », tu trouveras l’explication dans le film). Cette histoire vraie nous fait prendre conscience des difficultés du chômage que certaines personnes rencontrent au quotidien et de tous les moyens qu’ils emploient pour essayer de s’en sortir.

J’ai été très émue par ce film. Pour moi, il est impensable de regarder l’intégralité sans verser une petite larme. On y retrouve Will Smith dans le rôle de Chris Gardner. Nommé par l’Oscar du meilleur acteur, il arrive à générer toutes les émotions fortes du film à lui tout seul.

Le spectateur accompagne Chris Gardner dans les épreuves et découvre le monde de nombreux SDF qui errent dans les rues de San Francisco, et c’est avec compassion que l’on suit son histoire. On est effectivement bien loin du Prince de Bel-Air dans lequel il amuse la galerie. Ici, il est victime d’une réelle descente aux enfers : il affronte le chômage, les complications que cela engendre dans son couple, la pauvreté… avec courage et détermination.

« c’est sûrement que le bonheur n’est quelque chose que l’on ne peut que rechercher…
et finalement ne jamais trouver, quoi que l’on fasse »

Il y a peu de personnages secondaires, même s’ils ont chacun leur importance au déroulement de l’histoire. Le personnage secondaire le plus important est son fils Christopher interprété par Jaden Smith, le vrai fils de Will Smith. Il s’agit de son premier rôle au cinéma, et la complicité avec son père est très touchante. Ne comprenant pas le déroulement des événements, Christopher se contente de subir la situation, sous les yeux impuissants de son père.A la recherche du bonheur film we liveMais A la recherche du bonheur n’est pas uniquement un film mélancolique, il est rempli d’émotions en tout genre. L’espoir apparaît de nombreuses fois, et lorsque Chris Gardner aperçoit une porte de sortie, tout comme lui on a envie d’y croire. Ce film nous apprend que l’on peut toujours se relever, quelque soit la chute que l’on fait. Il finit par décrocher un stage dans une société de courtage réputée, mais il s’agit d’un stage non rémunéré à la fin duquel un seul stagiaire sur 20 sera embauché. Inutile de te dire qu’il ne tardera pas à ne plus pouvoir payer les transports, ni même son loyer.

On se demande par moment comment Chris Gardner est capable de trouver autant d’énergie chaque jour. Il donne des noms aux différents chapitres de sa vie, et il a d’ailleurs appelé celui-ci « courir ». L’amour de son fils est finalement ce qui lui donne la force de continuer à se battre et de surmonter tous les obstacles pour leur survie. On remarque facilement la complicité père-fils entre les deux acteurs, et du coup également entre les deux personnages de l’histoire.

Contre toute attente, ce film a également su me faire sourire, et même me faire rire. Après une scène riche en émotions, on apprécie une réplique amusante bien placée pour faire baisser la pression. A la fin du visionnage du film, j’en suis à chaque fois ressorti pleine d’optimisme, en me disant que tout est possible dans la vie si l’on s’en donne les moyens, et que même dans les situations les plus galères, on peut toujours apprécier le moment présent.

Une réalisation hollywoodienne

Pour ce film américain, le producteur et Will Smith ont voulu un œil extérieur et ont choisit de faire appel à Gabriele Muccino, un réalisateur italien. Il a souhaité apporter sa vision sur la manière dont le mode de vie aux Etats-Unis est perçu depuis l’étranger. Et il ne s’en n’est pas privé en mettant bien en avant le rêve américain. J’aime le fait que le scénario soit inspiré d’une histoire vraie, je trouve que les émotions n’en sont que plus fortes. Mais très clairement, ce film a été réalisé de manière trop hollywoodienne !

Il est rempli de clichés sur la misère humaine et l’accumulation des catastrophes les unes après les autres est parfois démesurée. Je pense qu’ils ont fait le choix d’exagérer au maximum la vie de Chris Gardner pour rendre l’histoire plus dramatique, mais sans chercher à faire dans la demi-mesure. Savais-tu par exemple que le vrai Chris Gardner avait eu en réalité une subvention pendant toute la durée de son stage ?! Et bien dans le film, ils l’ont supprimé. Mais c’est un exemple parmi tant d’autres.
A la recherche du bonheur film we liveA la recherche du bonheur est un joli titre rempli d’espoir, mais avec lequel je ne suis pas forcément d’accord. Dans ce film, le bonheur est uniquement défini par la réussite sociale et l’argent. Alors effectivement, cela fait parti du confort quotidien, mais en quoi cela suffit-il à être heureux ?! Pour moi, le bonheur c’est se satisfaire de ce que l’on a dans la vie, quel que soit sa manière de vivre. Et ici, le message ne parle que d’argent.

Dans ce film, les différentes classes sociales sont vraiment divisées entre eux. Tandis que Chris Gardner a le regard désespéré à faire la queue pendant des heures devant un refuge, il n’a d’yeux que pour les beaux costards et les immenses maisons de ses supérieurs.

« Les gens me semblaient tous nager dans le bonheur, pourquoi pas moi ? »

D’ailleurs, une scène m’a vraiment marquée : Chris Gardner se trouve pour la toute première fois devant cette prestigieuse firme, les yeux rempli d’étoiles de voir tous ces gens heureux. Et pour être comme eux, il choisit de faire comme eux. Je trouve dommage qu’il compare sa vie à celle des autres et cherche à suivre le même chemin, en pensant que c’est comme cela que l’on devient heureux. Si je devais rebaptiser ce film, ce serait A la poursuite d’une vie meilleure.

Pour résumer, la course au « rêve américain » est un peu trop soutenue à mon goût. L’image du bonheur est malheureusement réduit à l’argent. Et la fin du film… je n’en dirai pas plus si tu ne l’as pas vu, mais elle est loin de refléter la réalité ! Malgré ça, ce film nous montre que tout est possible, si l’on garde confiance en soi et que l’on refuse de baisser les bras. Will Smith et son fils nous donnent une belle leçon de courage, de détermination et d’amour. Et rien que pour ça, ce film m’a beaucoup plu !

Et toi, quel est ton avis ou quelles sont tes attentes sur ce film ?

A la recherche du bonheur
3.6Note finale
Ambiance
Jeu d'acteur
Visuel
Message