Je les ai rapidement évoqués la dernière fois , les cartons c’est l’élément clé du déménagement. Ce sont eux qui vont préserver et accueillir tout ce qui vous appartient. L’étape à ne pas négliger, celle qui prend le plus de temps. Cet article vient maintenant que nous avons fini notre déménagement, d’où le petit silence radio (oups!), mais heureusement internet arrive dans une semaine. Puisque nous avons déjà déballé les cartons (efficacité on vous dit) c’est aussi avec certitude que je peux vous informer que nous n’avons rien cassé ! Après mes six déménagements lors des six dernières années je commence à être rodée, et je te livre mes petits conseils au cas où toi aussi tu as envie de faire ça bien !

déménagement_organisation_cartons_déménager_nouveau_départ_astuces_lifestyle

Quel matériel prévoir ?

Pour que vos objets soient bien protégés mieux vaut prévoir le matériel nécessaire. Tout emballer dans des sacs à commission par exemple augmente les chances de casses, de renversement dans la camionnette et de complications diverses à transporter. De même, contrairement à un très bon ami, essayez de les faire en avance comme je vous l’ai dit ici, sinon vos aides déménageurs risquent de devenir dingues ! Autant s’y prendre en avance et rendre ce moment agréable et cool plutôt qu’une contrainte.

Ainsi je conseillerai de prévoir :

  • Des cartons petits ET grands en quantité suffisante. Mieux vaut en avoir trop et les emmener à la déchetterie/les donner à d’autres qui ont le bougeotte que d’avoir une pénurie et emballer une partie des affaires dans de mauvais contenants.
  • DeS marqueurS. Je met un pluriel car personnellement les marqueurs ont tendance à disparaître durant cette étape. En avoir deux n’est pas du luxe pour ne pas courir partout…
  • Du scotch ainsi que les ciseaux qui vont avec. Il faut prendre du scotch spécial carton, celui qui est large et transparent. Le plus pratique et qui vous resservira toujours. Il est préférable d’investir dans un rouleau de scotch large que d’avoir le dessous du carton qui lâche parce que le scotch de bureau n’est pas assez résistant !
  • Des journaux. PLEIN ! Pour protéger les objets les plus fragiles of course.
  • Des films de protection en rouleaux. Qui serviront à protéger vos meubles des rayures durant leur transport dans la camionnette ou durant les manipulations
  • Des bacs en plastique

déménagement_organisation_cartons_déménager_nouveau_départ_astuces_lifestyle

déménagement_organisation_cartons_déménager_nouveau_départ_astuces_lifestyle

Chaque chose en son temps

Pour ne pas se mélanger les pinceaux mieux vaut procéder pièce par pièce. Tout d’abord par les parties les moins utilisées, celles dont on peut se passer. Ainsi on a commencé par la bibliothèque, puis la salle de bain en ne gardant que le nécessaire, le cellier, la cuisine et la chambre. L’essentiel est de se concentrer par lieu afin de ne pas s’éparpiller et perdre du temps. Ainsi les cartons seront également plus facilement groupales.

De même, lorsque tu prends un objet de la pièce concernée en main ne le repose pas si tu ne t’en serviras pas d’ici le déménagement ! Choisis tout ce suite de le mettre dans un carton, si tu le garde, le donne, le jette. Car il est parfois difficile de choisir que faire de certains objets mais il ne sert à rien de repousser et de faire un carton final plein de bordel qu’on a pas envie de déballer et trier par la suite.

C’est d’ailleurs l’occasion pour trier tiens ! On fait un carton pour les dons, un coin pour la déchetterie et les bacs pour la cave. Et à chaque objet qu’on range, puisqu’on les a déjà en main, on se demande : Est ce que j’en ai vraiment besoin ? Si je n’en ai pas besoin, est ce que ça me fait vraiment plaisir de le garder ? Est ce que j’aurai envie de le déballer et le ranger dans le nouveau logement ?

Identifier ses affaires

En me promenant sur internet j’ai vu beaucoup de choses ! certaines basiques et d’autres beaucoup plus poussées. Beaucoup trop poussées en fait. Il ne sert à rien de s’enfoncer dans un gouffre avec des codes couleurs par pièces etc. On sait lire, normalement. Donc un feutre noir vous suffira. Il est essentiel d’inscrire dès le moment où on ferme le carton :

  • Ce qu’il contient : livres, vêtements, vaisselle etc…
  • Dans quelle pièce il devra aller dans le nouvel appartement/maison : chambre, salon, cuisine, salle de bains…
  • Si ce qu’il contient est fragile : le noter sur le dessus mais aussi sur les côtés pour que l’on puisse le remarquer lorsque tout est empilé et éviter des désastres.

Identifier les cartons est l’étape la plus utile. Il ne sert à rien d’en faire trop. Mais un minimum est requis pour gagner du temps le Jour J puisque vos aides déménageurs, amis, famille ne savent pas comment vous avez prévu de les disperser. Mais aussi lors du déballage : quels cartons sont à ouvrir en priorité ? La cuisine, la salle de bain. Les livres peuvent attendre un ou deux jours, mais difficilement les assiettes. Même si bien entendu, je conseille de déballer TOUS les cartons le weekend du déménagement pour ne pas vivre indéfiniment dedans. Et pour la satisfaction que ça apporte le dimanche soir, affalé dans le canapé, à regarder autour de soi et se dire « Haaaaaa » de soulagement.

déménagement_organisation_cartons_déménager_nouveau_départ_astuces_lifestyle déménagement_organisation_cartons_déménager_nouveau_départ_astuces_lifestyle

Prendre soin et protéger

C’est toujours affreux de voir qu’on a un meuble ou un objet auquel on tient qui est abîmé par un déménagement. Bien entendu certaines erreurs de manipulations peuvent toujours arriver. Mais le but de la préparation du déménagement réside en la protection et l’empaquetage d’absolument tout ce qui nous appartient. Quand même !

Du coup c’est le moment de faire le tour chez vous pour récolter des journaux. Souvent les grands parents en ont. Moi ce sont mes patrons qui m’en ont donné une quantité dingue. Tu trouveras forcément une personne qui garde dans un coin ses journaux et qui t’apprécie assez pour te les léguer. On va s’en servir pour emballer tout ce qui est fragile ! Verres, assiettes, bols, mais aussi vases, objets décoratifs, TOUT ce qui peut casser. C’est long et embêtant mais au moins ça ne craindra rien. Pour caler dans les cartons aussi et éviter les chocs entre les objets il suffit de froisser des boules de journaux et les coincer entre.

Pour la protection des meubles, vous avez le choix. Vous pouvez prendre des draps et des couvertures pour protéger notamment dans le camion. Pour ma part j’ai utilisé des films plastiques de protection, comme dans les dépôts. Parce que nous devions monter des escaliers très serrés dans le nouvel appartement avec des risques de chocs contre les rambardes mais avec des meubles trop lourds pour les manipuler avec des couvertures qui flottent autour. Le choix dépend de la situation, mais prenez le temps de bien les protéger, j’aurai fait une dépression si mon meuble blanc était arrivé avec une balafre !

Je vous ai conseillé également d’acheter des bacs en plastique. C’est un petit conseil de maniaque donc à appliquer si l’envie vous en dit. Mais dans notre ancien appartement nous n’avions pas de cave. Uniquement un cellier et un petit espace sous l’escalier. Comme c’était dans l’appartement et dans de vrais pièces on rangeait nos affaires un peu comme ça venait. Mais maintenant que nous n’avons plus de cellier mais une cave très humide et en terre battue je n’avais pas envie que mes affaires prennent l’humidité. Ainsi au moment de déménager lorsque j’ai fait les cartons j’ai directement rangé ces affaires dans des bacs du géant suédois afin de ne pas avoir à les trier X fois.

déménagement_organisation_cartons_déménager_nouveau_départ_astuces_lifestyle

Choisir ses cartons

Beaucoup trouvent des cartons au boulot. Pour ma part c’était compliqué puisqu’en dehors des ramettes en papier on en a pas. Du coup c’est le moment de faire jouer les connaissances ! Un message d’appel groupé au répertoire, prévenir bien sûr assez tôt pour que les gens aient le temps de les mettre de côté. Quand on a commencé à être ric-rac j’ai eu une inspiration : je suis allée au centre ville le jour des cartons et en 5min on a fait le plein avec tous les cartons proprement pliés des commerçants !

Il en faut de toutes les tailles : petits pour ce qui est compact et lourd comme la vaisselle ou les livres. Plus grands pour ce qui est encombrant et plus léger comme les vêtements, les vestes, etc.

Mais surtout il ne faut pas sous-estimer la quantité de cartons. Quand nos affaires sont correctement rangées dans les armoires ont dirait tous qu’il n’y a « pas grand chose » et une fois tout vidé on peut facilement être submergé !

déménagement_organisation_cartons_déménager_nouveau_départ_astuces_lifestyle

Pour conclure faire les cartons est l’étape la plus longue, fastidieuse mais importante du déménagement. Ainsi prendre son temps, s’appliquer et prendre soin de ses affaires sont les mots d’ordre ! Ce n’est pas difficile en soi, mais si faut savoir par quel bout commencer, ainsi j’espère avoir aidé les plus frileux au déménagement.

Je remercie Gaïa et Bretzelle d’avoir posé tout spécialement pour les photos, non elles ne sont vraiment pas de trop <3

 

Quelles sont tes astuces infaillibles pour déménager en toute sérénité ?