Il existe beaucoup de choses à changer dans nos habitudes. Notamment dans nos salles de bains. Alors voici une idée qui plaira à ceux qui veulent commencer avec quelque chose de très accessible : dire adieu aux cotons jetables ! Fini la petite poubelle qui déborde et que l’on remplit chaque jour de ces petits disques qui ont une durée de vie limitée à 10s d’action. Fini d’ajouter inlassablement “cotons” à la liste de courses et d’en consommer encore et encore. Je me maquille peu mais j’essaie de me nettoyer tout de même la peau très régulièrement et cette option de coton lavable me satisfait beaucoup tant dans la qualité, que pour la baisse de consommation inutile, ainsi que le geste environnemental que cela représente.

J’ai acheté les miens en magasin bio car j’évite tant que possible les commandes sur internet, évitant ainsi une pollution supplémentaire lors de l’envoi individuel, si déjà il y en a en rayon près de chez moi. Mais si vous souhaitez il en existe plein de marques sur internet, et si déjà choisissez les bio.

Quelques chiffres

L’achat de cotons jetables au quotidien est un véritable désastre écologique. Il faudra effectuer la culture du coton (eau), effectuer sa fabrication et son transport (électricité, pétrole).

Pour 30 disques démaquillants (donc la consommation d’une personne pendant un mois) :

  • 87 litres d’eau (culture de la plante et extraction de pétrole),
  • 1,7 litres de pétrole (conditionnement et transport),
  • 66,2 kW d’électricité (conditionnement),
  • 523 grammes d’équivalent CO2 (production de pétrole et d’électricité, transport de marchandise),
  • 11,5 m² d’empreinte écologique (superficie de forêt virtuelle nécessaire pour absorber les émissions de CO2),
  • 0,30 à 1 euro

Source : https://www.wearethedrops.com/blog/2018/02/22/coton/

Tout cela sera largement supérieur à la consommation engendrée par le lavage de vos cotons lavables, surtout quand vous les lavez avec le reste du linge. L’impact sera presque nul.

Organisation

J’ai acheté 8 petits gants, et je pense en racheter encore autant à l’occasion pour être large et tranquille puisque mon chéri a adhéré également et pique les miens ! Je pense que si on veut totalement dire adieu aux jetables il est intéressant de se faire un petit stock afin de tourner le temps des lavages. Sauf que ça reste très rentable puisqu’ils sont utilisables (presque) indéfiniment avec un bon entretien.

Même si je me maquille peu lorsque je le fais j’utilise un mascara bien gras et bien noir, autant dire que j’avais énormément peur de pouvoir jeter mes supers cotons au bout d’une ou deux utilisations. Mais pas du tout ! Je réussis à les laver extrêmement bien et j’en suis contente ! Ils ressortent du lavage comme neufs et prêts pour de nouvelles utilisations.

Routine de lavage

Dans mon armoire de toilette j’ai mon petit tas “cotons propres” et à côté le “cotons sales”. Lorsque je viens à en manquer hop je les lave.

Je commence tout d’abord par un prélavage/détachage : je dispose les cotons lavables dans un bol, j’y met une grosse cuillère de cristaux de soude, une moitié d’eau bouillante puis j’ajoute du vinaigre blanc pour recouvrir. Attention, ça mousse ! Je laisse tremper 30min, je frotte les parties vraiment tâchées et tout part presque déjà. Ensuite zou, à la machine avec le reste de mon linge, et c’est tout. Avec cette routine de lavage mes cotons lavables sont toujours comme neufs et je prends plaisir à les utiliser à nouveau. Le tout sans créer de nouveaux déchets.

Alors, tenté.e par l’aventure ?

Quels sont les gestes zéro déchets que tu fais déjà dans ta salle de bain ?