Aujourd’hui un peu de chaleur et de lumière chez We Live! J’ai toujours adoré les bougies. Je pense que ça doit être quelque chose d’assez universel d’ailleurs. Laurianne vous avait déjà fait un article vous présentant différents aspects. J’avais il y a plusieurs mois acheté des bougies chez Ikea dans un contenant en verre. Maintenant qu’ils sont vides je me suis dit qu’il était dommage de les jeter. De plus au vue de ma consommation de bougies je souhaite me tourner vers des productions plus responsables. J’ai donc réutiliser l’un de ces pots en verre pour refaire une nouvelle bougie à partir de produits naturels et sans cire d’origine animale.

DSC_8886

Pour ce pot de taille moyenne j’ai utilisé 
  • 200g de copeaux de cire de soja non-ogm
  • 1/4 cuillère à café de colorant minéral ocre rose
  • 1/2 cuillère à café de mica naturel noisette scintillant
  • Une mèche et son support (le grand format comme le pot est large)
  • 30 gouttes d’HE d’Ylang-Ylang
  • 20 gouttes d’HE de Gingembre
  • Pot ikea d’une ancienne bougie déjà consumée

DSC_8581

Confection de la bougie 

Il faudra adapter les quantités en fonction des contenants.

Il faut commencer par faire fondre la cire, ici en deux fois car elle prend plus de place en morceaux que fondue. J’ai donc fait fondre d’abord 100g puis rajouté les derniers 100g. Pour cela tu peux utiliser un bain marie classique en casserole ou encore celui proposé par Aroma-zone que j’ai pris et dont je suis très satisfaite du rapport qualité/prix. Très pratique pour faire ses petites préparations tranquillement devant un dessin animé film.

Couper la mèche à la longueur souhaitée (environ 1-2cm de plus que la hauteur de la bougie) et la plonger 2min dans la cire, la mettre sur du papier alu, l’enfermer bien droite dedans et la mettre au congélateur une dizaine de minutes. Cirer la mèche est important car en sautant cette étape la mèche absorbera la cire de la bougie lorsqu’elle refroidira ce qui créera un trou d’air tout autour de la mèche.

Rajouter dans la cire liquide le reste des éléments : colorants et huiles essentielles. Mélangez bien, et là vous verrez, c’est trop beau !

Même en mettant la mèche au congélateur, lorsqu’elle se fait recouvrir de la cire chaude elle se ramoli et risque de partir sur le côté ou s’affaisser. Le risque est une mauvaise combustion, une surchauffe du contenant ou tout simplement un gros râté (oups!).
Ma technique pour que la mèche ne parte pas dans tous les sens : positionner la base bien au milieu du contenant et verser uniquement 2-3mm de cire, laisser sécher, puis remplir totalement avec le reste de cire, tenir la tige pour qu’elle ne tombe pas le temps du séchage. Pour cela je triche en utilisant le reste d’alu qui a servi au façonnage de la tige pour la bloquer bien au milieu.

Laisser sécher la bougie.

TADAAAAAAM !

Mais qu’est ce qui est magique ? Durant sa confection c’était très joli toutes ces paillettes qui se promènent, mobiles, et qui scintillent. Sauf que là ben c’est juste un peu rosé et crémeux. C’est joli, mais pas MAGIQUE ! Sauf que si 😀 allume-la. Là où la cire fond à cause de la chaleur et devient liquide elle redevient plus foncée avec les petites paillettes qui bougent sous l’effet de la chaleur. Vous vous retrouvez avec une bougie deux facettes. J’adore ! Bien entendu c’est déclinable dans d’autres teintes. On peut imaginer un joli mica bleu avec un mica scintillant vert pour plus de fraîcheur. Pourquoi pas pour le prochain !

J’ai adoré confectionner cette bougie. Déjà pour son aspect… Son odeur… Puis parce qu’en plus d’être ludique et jouer mon apprentie sorcière c’est quelque chose de tellement simple ! On peut même le faire devant un film tant que l’on a le bain marie transportable et qu’ont peut garder devant soi pour le surveiller. Je sais enfin quoi faire de tous les petits contenants en verre que j’entasse entre les anciennes bougies déjà consommées, les pots de yaourt en verre ou que sais-je ! Tant qu’il est assez large pour ne pas chauffer au contact de la mèche je peux en faire partout, c’est parti pour la folie des bougies.

DSC_8663

Recommandations de sécurité : ne jamais laisser une bougie sans surveillance, si la mèche n’est pas droite et est trop rapprochée des bords il y a un risque de surchauffe et d’explosion du verre, ne pas laisser à porter des enfants et des animaux.

Fabriques-tu déjà tes bougies ? Tenté par l’expérience ?