Goodbye 2016

Comme chacun je pense l’année a été mi figue mi raisin et pourtant en prenant vraiment le temps d’y réfléchir je choisis de n’en retenir que le meilleur. Parce que c’est ce que j’essaie de faire ici : voir la beauté de ce monde, car c’est comme ça qu’on en ressort le meilleur. J’avoue que la fin d’année a été un peu chaotique : un proche malade, les multiples vols de mes vélos, le vols de données sur mon téléphone, les commandes qui se perdent, du travail à n’en plus finir. Là j’ai pris une semaine de vacances pour bien finir l’année mais j’ai clôturé avec la grippe puis en apprenant le décès de mon parrain. Alors en soi pour 2016 je pourrais ne retenir que ça.

Sauf qu’en fait 2016 ce n’était pas que ça. Il y a eu aussi du positif et c’est ce que je préfère garder. Parce que c’est moi qui choisis d’être heureuse ou pas et si 2016 n’a fait que me tester je suis de nature plutôt têtue. Donc je veux surtout en retenir le positif, parce que c’est ça la vie, des hauts et des bas, et au milieu : ce que l’on veut en retenir.

Retour sur ces moments clés de 2016 : ceux que je veux graver dans ma mémoire.

Beaucoup d’amour

Je pense que c’est ce qui résumera le mieux cette année : beaucoup d’amour.

L’achat d’un appartement à deux déjà. Un projet long, compliqué mais la concrétisation d’une vie à deux et pleine d’amour et de partage. Nous avons trouvé un vrai nid d’amour. Perché proche de la ville, à la vue dégagée et lumineux. L’endroit idéal. L’appartement idéal et qui nous correspond tant. Qu’on aménage au fur et à mesure mais qui est déjà parfait. L’endroit où l’on rentre chaque soir fatigués du travail mais qui nous réconforte et où l’on se retrouve. Bref, un choix un peu foufou que de devenir propriétaires mais tellement juste !

Des voyages et découvertes. Nous n’avons certes pas quitté la France, finances obliges avec l’achat de l’appartement nous avons quand même profité autant que possible et nous avons fait quelques escapades : Nice tout d’abord, Lyon ensuite, suivi d’une semaine de rêve à l‘Ile d’Oléron et pour finir avec un week-end en famille à Toulouse dont je vais bientôt parler. Bref, ce fut une année riche en escapades et toujours une manière agréable de passer de bons moments. Découvrir de nouveaux lieux et jouer les touristes.

De l’amour aussi en famille. Parce que cette année mes grands parents ont fêté leur noces d’or ce fut le moment de réunir toute la famille. Ce n’est pas toujours facile quand on est nombreux et pouvoir profiter durant deux jours de nos proches a fait un bien fou. Fêter les 50 ans d’amour de deux personnes qui sont chères reste un moment très émouvant et qui permet de se rendre compte des choses essentielles d’une vie : l’amour sous toutes ces formes : famille, amis, conjoint. Et comprendre qu’il ne faut que ça pour être heureux. Que ce n’est pas si difficile et que tenir à des gens, les voir et passer du temps ensemble fait un bien fou.

Sans compter les petits moments passés à deux. Les moments en famille. Les visites, les sorties. Les soirées conviviales. Beaucoup de bons repas et de bonnes bouteilles. Une année épicurienne où chaque moment a été savouré et apprécié.

Et les trois photos que je veux retenir de ce mois de décembre.

Des plaisirs et des projets

Cette année a aussi été la concrétisation de plusieurs envies et projets.

We Live a vu le jour cette année. Voilà maintenant 10 mois que le blog existe, ça me semble totalement dingue et en regardant tout le chemin parcouru et ce qu’il devient j’en suis heureuse et fière ! Né d’une amitié il est aujourd’hui vivant et personnel. Je reviendrai sans doute sur la construction et le cheminement du blog pour ses un an mais une chose est sure : je suis heureuse d’avoir mené à bien cette idée et de l’avoir continuée. Je ne me vois pas aujourd’hui sans écrire et partager tout ça ici. Et aussi un grand merci à toi qui me lit, parce que c’est toujours un plaisir d’avoir des retours positifs.

Cette année et notamment grâce au blog j’ai renoué avec la photo. Alors je me laisse aller en fonction des envies. Des idées. Mais petit à petit j’ai repris un plaisir immense à photographier comme j’en avait parlé ici. Et une chose en menant une autre je réfléchis depuis quelques temps à vendre mes photos en tirage limité. Une façon de faire plaisir à certaines personnes qui me l’avaient déjà demandé et aussi à partager ces clichés qui sont importantes pour moi et représentent beaucoup. Affaire à suivre !

Pour les plaisirs j’ai débuté plusieurs choses qui me font du bien et j’espère y consacré encore plus de temps cette nouvelle année :

J’ai repris la lecture et j’en suis très heureuse, des moments de découvertes, de détente, mais aussi de suspense et d’apprentissage ! Comme j’aime lire tout styles j’ai beaucoup de choix et j’y trouve beaucoup de plaisir.

Depuis septembre aussi nous avons commencé la plongée à deux. Ma maman en fait depuis un moment et elle m’a toujours tanné pour que je m’inscrive au club près de chez moi. J’ai fait durant toute mon enfance de la natation en compétition et  j’ai préféré prendre le temps de choisir quelle activité je voulais faire. A Mulhouse il y a énormément de clubs et je voulais être sûre de ne pas changer d’avis en cours d’année. J’ai même hésité avec la boxe qui m’attire depuis quelques années. Mais nos vacances à l’Ile d’Oléron couplé à la lecture de Vingt mille lieues sous les mers  ont fini à me décider. Chaque lundi me voilà avec un bloc de plusieurs kilos sur le dos et les palmes au pieds. Je saute dans la piscine et j’apprend à me servir du matériel, à communiquer sous l’eau, à comprendre les mécanismes de pressions, à me mouvoir avec le poids du matériel, à monter et descendre à la force des poumons, à gérer ma respiration. Une fois par semaine je m’évade donc pour deux heures où je ne pense à rien. Mieux encore que la méditation la plongée me force à vider mon esprit et me concentrer. A ressentir la liberté de l’eau et l’importance de l’air. Une nouvelle activité qui m’a conquise et que je suis contente d’avoir commencé.

Ce n’est qu’un début mais j’ai aussi commencé doucement à apprendre le tricot. Je rêve de pouvoir faire de gros plaids tout doux, des pulls épais et des maxi écharpes. Ma grand mère m’a donc appris a monter des mailles et faire des points basiques. Elle dit que je ne me débrouille pas trop mal, mais bon c’est ma grand-mère donc forcément elle ne va pas dire l’inverse ! Pour ma part je trouve que c’est pour le moment assez accessible et j’ai hâte d’apprendre plus et pouvoir faire des choses plus complexes et que je pourrai garder. Une petite activité que je ne ferai pas tous les week-end car j’aime varier les plaisirs mais qui me permettra de réaliser de belles pièces si je persévère !

Ce sont de petites choses. Quelques plaisirs. Mais cumulés, alternés et appréciés cela change le quotidien et petit à petit je me sens plus épanouie et heureuse dans ma vie justement en faisant des choses qui me plaisent et en me donnant les moyens de suivre ce qui m’inspire. Je pense que c’est ça en fait être heureux. Qu’il n’y a pas de recettes miracles. Juste de réussir à trouver et réaliser des choses qui nous font plaisir chaque jour.

La photo qui illustre sans doute à la perfection le plus beau que je veux garder de cette année 2016 : vie, joie et couleurs. Merci encore pour tout à chaque personne qui a fait de cette année une belle année.

 

Coucou 2017

Je n’ai pas chaque années des résolutions, ça dépend des envies et je n’aime pas me stresser inutilement. Surtout je pense que lorsque l’on veut faire quelque chose il ne sert à rien d’attendre une date pour la commencer. C’est voué à l’échec. Cette année je dirais que j’ai tout de même quelques vœux que j’espère pouvoir mener à bien, mais que du positif et aucune contrainte. A voir ce que cette année me réservera :

Reprendre la natation – continuer à apprendre le tricot – continuer à voir mes proches – lancer la vente de mes photos – continuer le yoga plus régulièrement – travailler moins – continuer à réduire mon impact sur l’environnement – apprendre de nouvelles recettes – mieux gérer mes émotions – marcher encore plus – faire de belles escapades – améliorer notre nids d’amour – encore plus d’articles – encore plus de projets – ne pas avoir peur de prendre des risques – profiter et aimer.

L’essentiel je pense en débutant l’année est de partir sur une note positive, croire en l’avenir et bien se souvenir que tout est possible. A nous de nous donner les moyens d’être heureux et de mener à bien nos projets. On part toujours avec beaucoup d’idées, d’envies. Mais l’essentiel est ce que l’on en fait. Même si l’on ne fait pas tout, qu’on change de cap, l’essentiel est de vivre la vie que l’on choisi et qui nous inspire.

Et c’est donc ça que je vais te souhaiter pour cette nouvelle année 2017 : qu’elle t’inspire et que suis puisses faire les choix qui te correspondent sans oublier l’essentiel.

Que retiens-tu de 2016 et que souhaites-tu en 2017 ?